Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Ici on parle des grands harmonicistes que vous aimez, pour qui vous avez de l'admiration, de vos idoles...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
dany89
Harmo noir
Messages : 5202
Inscription : 15 juin 2019 18:07
Localisation : AVALLON (89)

Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par dany89 »



Jean-Louis joue ce tango en live, il m'a envoyé la partition, mais pas de BSA, et j'aimerais bien en trouver une...
Si quelqu'un la trouve, je suis preneuse !...

Dany



Avatar de l’utilisateur
Claude
Harmo noir
Messages : 655
Inscription : 03 juin 2020 23:25
Localisation : 77 - Mitry Mory
Contact :

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par Claude »

Moi pas connaître, mais la structure est assez simple.
Si je n'avais pas été sur le départ, j'aurais éventuellement pu l'apprendre pour te faire une BSA à la guitare. Reste que ne pouvant pas faire la basse marquée et ses nuances, pas sûr que tu arriverais à jouer dessus, puisque n'ayant pas la sonorité du "disque".

Tu dis que Jean-Louis Emmenecker joue en live. Mais avec quelle amplification ? quel micro ? Et sur quel type d'harmo, vu qu'il ne ma ie pas le piston, pourtant nécessaire sur ce tango ?
Par contre, il joue vraiment en direct sur la vidéo qui suit celle-ci (un jour viendra...), et lui aussi fait pleurer son harmo à quelques endroits du morceau
.

Avatar de l’utilisateur
bonite
harmo marron
Messages : 310
Inscription : 29 mai 2020 11:52

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par bonite »

Ici, comme dit Claude, l'harmoniciste ne joue pas en "live".
Michel nous a déjà expliqué comment ça se passait lors de prestations de ce genre.
Le musicien s'enregistre précédemment sur une BSA ou avec un orchestre et lors de la prestation en direct, on passe simplement l'enregistrement. C'est plus sécurisant pour tout le monde...
Le musicien fait alors semblant de jouer et le public n'y voit évidemment que du feu et puis, au fond, il s'en fiche, il danse...
Mais Michel, au moins, il actionnait le piston correctement, donnant vraiment l'impression de jouer.
Ici, pas le moindre mouvement là où pourtant il le faudrait. On est en Do mineur et il y a trois bémols dont on doit s'occuper !!!
Il n'existe évidemment pas encore d'harmonica en Do ... mineur !!!!
De plus, et c'est sans doute le plus remarquable, où est le micro pour sonoriser aussi bien.
Un micro invisible de cette qualité n'existe pas encore...
Tout ça n'enlève rien aux qualités du musicien, on est bien d'accord, mais vu que Michel l'a déjà expliqué, autant redire comment ça se passe en réalité.

Benoît.

Avatar de l’utilisateur
dany89
Harmo noir
Messages : 5202
Inscription : 15 juin 2019 18:07
Localisation : AVALLON (89)

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par dany89 »

Je ne sais pas comment il fait pour jouer sans manier le piston, car sa main droite est atrophiée (il ne donne des poignées de main qu'avec la gauche), pourtant il a plusieurs harmos chromatiques, sans doute dans plusieurs tonalités pour pallier cette difficulté.
Quant aux détails de ses enregistrements, je n'en sais rien du tout...
Sa jambe étant également atrophiée, il ne joue en public sur scène qu'assis sur un haut tabouret ; je n'ai jamais osé lui demander s'il a eu un accident, ou bien s'il s'agit d'une maladie, tout ce que je sais : mon ex-prof l'a connu déjà dans cet état-là il y a plus de 20 ans et l'admirait beaucoup de surmonter de tels handicaps. J'ai servi d'interprète entre eux, quand J.Louis avait invité Franz à venir jouer chez lui, à HOMECOURT, et que celui-ci ne connaissant pas un mot de français, m'avait demandé de traduire son mail et répondre à sa place qu'étant atteint d'une longue maladie (sa leucémie) il était obligé de refuser l'invitation... Par contre, j'y suis allée deux fois, lors de la venue du Quartet AUSTRIA (des super-champions), et j'ai revu J.Louis près de Paris, lors du gala annuel de H-2-F.
Dany.
Le message de Benoît vient d'être posté avant le mien : je confirme ce que je pense, que J.Louis utilise des harmos en différentes tonalités afin d'éviter de manier le piston, à cause de sa main handicapée. Sur la présente vidéo, tout bien pesé, en effet, ça doit être du complet playback !!!... (comme l'a expliqué Michel).

Avatar de l’utilisateur
bonite
harmo marron
Messages : 310
Inscription : 29 mai 2020 11:52

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par bonite »

En réécoutant, je m'aperçois qu'il y a également un "B" en Do majeur.
On a donc à nouveau un morceau avec les deux modes (mineur - majeur) dans une même tonalité (Do).
Mais tout ça ne change rien à ce que j'ai dit précédemment.
Lors des passages en mineur, la tirette est indispensable.

Benoît.

Avatar de l’utilisateur
Zazapat
Fondateur administrateur
Messages : 8176
Inscription : 16 déc. 2010 17:38
Localisation : Tarn et Garonne
Contact :

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par Zazapat »

Il appuie sur le piston et son harmonica est bien en Do. Simplement, vu son handicap, il positionne la tirette entre le pouce et l'index dans la jointure et l'actionne avec un petit mouvement du poignet.





Zazapat

Avatar de l’utilisateur
Claude
Harmo noir
Messages : 655
Inscription : 03 juin 2020 23:25
Localisation : 77 - Mitry Mory
Contact :

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par Claude »

Avant l'intervention de Patrice, j'envisageais une piste. Mais je ne sais à quelle époque cet artifice a été conçu.
Il s'agit d'un harmonica doté d'une embouchure "spéciale", destiné à ceux qui s'accompagnent à la guitare. Il doit alors être utilisé avec un support dédié, car ne doit pas bouger d'un iota autour du cou de l'harmoniciste. C'est un harmoniciste qui m'avait passé un lien là-dessus il y a maintenant pas mal d'années. Pas sûr que j'arrive à le retrouver... Ce système et son support étaient proposés à la vente.
Sauf que dans le cas de Jean-Louis, pas besoin de support.
L'harmo est conçu comme les Larry Addler 12 trous : la rampe des trous tempérés alignés est en bas, et celle des demi-tons au dessus. L'embouchure est mobile verticalement, et c'est avec la bouche que le musicien la déplace d'une rampe à l'autre pour faire les demi-tons.
Or si l'on prête attention à la prestation publique de Jean-Louis qui suit ce YouTube (il y interprète la chanson de Johny "un jour viendra"), sur les gros plans on a l'impression justement que sa bouche opère des déplacements verticaux. Pourtant, sur les gros plans des autres vidéos postée par Patrice, l'embouchure semble bien fixe et on a l'impression que JL donne des coups sur le côté droit de l'instrument
A revoir (car la soupe est servie).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Harmo noir
Messages : 655
Inscription : 03 juin 2020 23:25
Localisation : 77 - Mitry Mory
Contact :

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par Claude »

Je laisse on intervention précédente, parce que ce système de déplacement vertical de l'embouchure a été proposé.
Mais en revisitant les vidéos postées par Patrice, et en particulier le dernière, l'artiste a visiblement calé le piston contre la paume, et plus exactement la base intérieure de son index droit, et il le pousse par un mouvement de l'avant bras.
On note aussi qu'il joue souvent avec l'harmo incliné vers la droite.

Pour l'histoire, je joue également les trois extraits des années 60 (vidéo du milieu). Mais sans pouvoir faire de fioritures, vous savez pourquoi. Donc c'est assez répétitif, sauf à en faire un pot pourri ininterrompu. Or, pour être agréable, voire surprendre, il faut trouver à les enchaîner subtilement. Soit par le rythme, soit par la tonalité, soit encore par le rythme commun, voire par un subtil appel depuis l'extrait N vers le N+1.
Un exemple d'enchaînement continu parfait, c'est "la balade des gens heureux" avec "l'important, c'est la rose".

Avatar de l’utilisateur
jeep
Harmo noir
Messages : 1358
Inscription : 03 sept. 2014 08:41

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par jeep »

Bonjour à vous

Je reste admiratif devant ce Monsieur.
Si vous regardez bien la main droite et légèrement sous la manche ,nous apercevons le poignet qui s'active . Bonne journée JP

Avatar de l’utilisateur
geo21320
Harmo noir
Messages : 10364
Inscription : 20 déc. 2010 16:13
Localisation : COTE D'OR DIJON

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par geo21320 »

Bonjour Patrice ..
Merci pour ces superbe vidéos ...
Je suis admiratif devant autant de talent ... tropfort:):
Malgré son handicape il arrive à jouer des morceaux très difficile ...Chapeau Mr Emmenecker .. 40:):
Les diamants sont précieux , l'amitié est sans prix !!..
GEO

Avatar de l’utilisateur
mtremeau
Harmo noir
Messages : 1704
Inscription : 13 avr. 2013 16:47

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par mtremeau »

8-) Je connais bien Jean-Louis et j'ai eu l'occasion d'aller plusieurs fois chez lui,(vers la fin des année 90) de faire des échanges de PB's, de participer avec son groupe H.O.L dont il est le directeur fondateur, aux concerts à HOMECOURT (en 2000 ,2003 et 2001). Il utilisait un 16 trous, alors je lui est fait essayer mon MEISTERKLASSE , il a été tout de suite conquis: pourquoi ? en raison de son handicap (voir l'explication de Zazapat) la course de la tirette (piston) n'est que de 4 mm au lieu de 7mm pour le 16 trous (a case de la disposition des notes qui sont tous du même coté, et non en alternance) . La longueur de l'instrument 17 cm avec le bouton au lieu de 19 cm. Il a commandé dans la foulée chez Hohner est de plus il est en photo dans le catalogue HOHNER pour présenter le MEISTERKLASSE; voilà pourquoi il l'utilise ; il existe qu'en Do majeur et possède 3 octaves et demi (14 trous) .
Dans sa prestation à la télé effectivement il joue sans micro comme moi, j'ai déjà expliqué les raisons, par contre on peut remarquer des décalages comme arrêt de souffler alors que l'on entend encore le son de l'harmonica.
Comment se passe l'enregistrement?
Nous arrivons le matin pour 9 heures, nous sommes accueillit avec un petit déjeuné copieux: café, thé, chocolat croissant etc......
Entre10 et 11h nous passons au maquillage (fond de teint pour estomper la brillance, front, nez).
Et répétition entre 11h et midi pour la mise en place des lumières, du son et des animateurs et des artistes
Vers midi rendez vous au restaurant (gratuit pour les artistes), on mange bien et on bois bien, si possible avec MODERATION.
L'après midi vers 14 h début de l'enregistrement (juste avant on repasse au maquillage pour retouche)
Voilà la journée à FR3 Lorraine Champagne Ardennes dans l'émission "Pays de Si de LA" (qui n'existe plus pour des raisons budgétaires bien que les artistes ne sont pas rémunérés)
pour TV8 Mont Blanc même topo à part qu'il n'y a pas de maquillage (les enregistrements se font en Haute Savoie, c'est pas la porte à coté et pas de remboursement kilométrique)
Dernière modification par mtremeau le 19 sept. 2020 11:37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
André CHARLES
Harmo noir
Messages : 3064
Inscription : 03 févr. 2014 21:41

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par André CHARLES »

Grâce aux vidéos, j'ai pu faire plus ample connaissance avec cet artiste que je ne connaissais que de nom.

Deux mots résument mon ressenti : admiration et respect.

Merci à Dany et Patrice !

André

Avatar de l’utilisateur
dany89
Harmo noir
Messages : 5202
Inscription : 15 juin 2019 18:07
Localisation : AVALLON (89)

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par dany89 »

Merci à toi, Patrice, pour ces vidéos que je n'avais pas encore regardées sur Youtube. Je suis épatée de découvrir que JL joue la Czardas de Monti pratiquement aussi bien que Franz, avec autant de virtuosité... (je ne l'ai pas entendu jouer ce morceau sur scène).
Ils s'appréciaient d'ailleurs beaucoup mutuellement.
Merci aussi à Michel pour ces précisions sur le Meisterklasse, comme je le voyais de loin sur scène, je n'arrivais pas à distinguer le type d'harmo avec lequel il jouait...
J'ai copié quelques photos sur le site perso de JL, dont celle-ci, lors d'un concert de Franz en 2008 à JOEUF (chez JL, son ancienne salle avant la salle PICASSO de HOMECOURT) :
FC-JE-jean-louis-emmenecker.jpg
FC-JE-jean-louis-emmenecker.jpg (26.61 Kio) Consulté 503 fois
Le 3ème homme est James (ou Jim) EDINBERG, le pianiste personnel de Franz.

Dany

Avatar de l’utilisateur
Claude
Harmo noir
Messages : 655
Inscription : 03 juin 2020 23:25
Localisation : 77 - Mitry Mory
Contact :

Re: Jean-Louis EMMENECKER, tango "je ne suis rien sans vous"

Message par Claude »

mtremeau a écrit :
19 sept. 2020 09:12
je lui est fait essayer mon MEISTERKLASSE , il a été tout de suite conquis: pourquoi ? en raison de son handicap (voir l'explication de Zazapat) la course de la tirette (piston) n'est que de 4 mm au lieu de 7mm pour le 16 trous (a case de la disposition des notes qui sont tous du même coté, et non en alternance) .
Curieux technicien que je suis, je rebondis sur cette information, parce que je me suis souvent demandé pourquoi mon vieux Larry Addler pro 12 trous était avec des trous "ouverts" alignés, et non en quinconce comme tous mes autres modèles. Et qu'est-ce que cela pouvait éventuellement apporter côté jeu et côté son.
Du coup, ce matin j'ai comparé la course de la glissière de tous mes harmos. Effectivement, celle de celui-ci est un peu plus courte. J'ai aussi découvert que celle des CX12 était plus longue que les autres.
Comment est-ce donc possible, puisque les entraxes de tous ces chromatiques sont strictement identiques ?
Eh bien, après observation, j'ai découvert l'astuce fonctionnelle qui permet de raccourcir la couse de la glissière. Mais pour ne pas polluer le présent sujet, quand je rentrerai de mon périple d'une quinzaine de jours, à l'attention de ceux que cela intéresserait, j'ouvrirai un sujet "technique" pour l'exposer.

Répondre